Comment augmenter la croissance de son entreprise ? Le Growth Hacking, une stratégie infaillible
Article Growth Hacking - Blog Wity

Comment augmenter la croissance de son entreprise ? Le Growth Hacking, une stratégie infaillible

  • Twitter
  • Facebook
  • Linkedin

Comment augmenter la croissance de son entreprise ? Le Growth Hacking, une stratégie infaillible
5 (100%) 1 vote

Comment avez-vous connu Dropbox ? Bien évidemment vous vous rappelez de l’offre proposée par cette dernière consistant à vous offrir de l’espace de stockage supplémentaire si vous invitiez vos amis à utiliser leur service. Cette stratégie de growth hacking a notamment permis une augmentation significative de la croissance de Dropbox ainsi qu’une renommée mondiale qu’elle connait encore aujourd’hui.

En effet, le growth hacking consiste à rester concentré sur la croissance de l’entreprise et tout cela à moindre coût. Il existe différentes techniques et stratégies à adopter ; quelles sont-elles ?

1)  Définir des objectifs de croissance précis

Avant de commencer et de se lancer dans des techniques de growth hacking, il est impératif de se fixer des objectifs de croissance. En ce qui concerne les start-ups, l’objectif principal est souvent lié au nombre d’utilisateurs, d’abonnés, de clients que cette dernière souhaite comptabiliser sur une période précise.

2) Choisir des techniques de growth hacking

Afin de choisir la bonne stratégie en termes de growth hacking, il faut obtenir un maximum d’informations concernant le marché, la cible et la concurrence.

En effet, les offres et propositions doivent être en accord avec les attentes de la cible. N’oubliez pas, ce sont eux qui contribueront à votre croissance. En ce qui concerne les concurrents, ne les délaissez pas, ils peuvent avoir de très bonnes idées et vous pouvez vous en inspirer. Pensez à Burger King ayant détourné une publicité de McDonalds ayant fait le buzz. Résultat : Burger King a fait un plus gros buzz que son concurrent. Enfin, ne négligez pas les autres acteurs de votre marché. Un partenariat avec un acteur déjà influent ou avec un influenceur peut vous être très bénéfique. Les exemples de PayPal avec eBay ou de Spotify avec Facebook sont à suivre et à reproduire sans modération.

Les techniques de Growth Hacking

Concernant les techniques de growth hacking les plus utilisées, la création d’un blog créatif et dynamique se place en première position. Pour cela, il faut créer du contenu de qualité et atypique (vidéos, interviews, sondages…). Je vous invite à visiter le blog d’Airbnb qui vous plonge dans l’univers de la marque en un seul instant.

Il est également conseillé de solliciter le partage via vos propres utilisateurs, abonnés ou clients. Cependant cela doit être gagnant pour la personne recommandant le produit ou le service. Rappelez-vous de la stratégie adoptée par Dropbox.

Enfin, on n’oublie pas de suivre et de donner de l’importance aux personnes parlant de votre entreprise. N’hésitez pas à les suivre sur les réseaux sociaux, de leur envoyer vos livres blancs, infographies et autres documents pouvant les intéresser à votre sujet. Ces derniers continueront à parler de vous à coup sûr.

Afin d’attirer davantage de membres/clients vers un site ou un blog, il est possible d’utiliser différents moyens :

  • Le référencement naturel
  • L’e-mail marketing
  • Le marketing automation
  • Le social media

Toutes ces techniques mises en place ne seront utiles que si l’on en retire des indicateurs de performance. Il faudra surement délaisser certaines techniques afin de se concentrer sur celles ayant de meilleures retombées.

3) Mettre en place des outils de mesures pour chaque étape d’acquisition

Pour mesurer la croissance et la performance de des techniques de growth hacking, vous pouvez compter sur des outils classiques comme Google Analytics, kissmetrics ou encore BareMetrics. Ces derniers permettent de chiffrer les retombées pour chaque stratégie ainsi que pour chaque campagne de growth hacking lancée.

Il est important de garder une trace de toutes ces campagnes afin de pouvoir tester différentes hypothèses et de ne garder que les plus fluctuantes.

Enfin, gardez en tête certaines métriques les plus utilisées :

  • Le nombre de visiteurs uniques
  • Le taux de conversion
  • Le nombre de prospects
  • Le coût d’acquisition prospects / clients
  • L’évolution de vos ventes / vues

 

A vous de jouer !

Grâce à Wity, vous avez maintenant toutes les cartes en main afin de réussir vos campagnes de growth hacking et accroître significativement la croissance de votre entreprise.

Leave a Reply

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez notre communauté d'entrepreneurs !
Recevez gratuitement par email toutes les informations pour créer et gérer votre entreprise.
Vos données sont importantes pour nous et ne sont pas transmises.