Comment calculer le coût d'un salarié en 2019 ?
Cout-salarie

Comment calculer le coût d’un salarié ?

  • Twitter
  • Facebook
  • Linkedin

Entrepreneur, vous souhaitez recruter un collaborateur et vous vous posez des questions sur votre budget ? Vous avez besoin de calculer le coût de vos futurs salariés pour des prévisions financières dans le cadre d’un business plan ? Dans tous les cas, il importe de savoir calculer le coût d’un salarié.

Quels paramètres doit-on prendre en compte pour ce calcul ? A quoi correspondent les charges directes et les charges indirectes ? Quels sont les outils à votre disposition pour effectuer une simulation ? Comment est-il possible de réaliser des économies ?

Nous allons dans cet article faire une mise au point sur le coût d’un salarié pour un entrepreneur. Chez WITY, experts-comptables en ligne, nous vous accompagnons dans le développement de votre activité, en proposant des services comptables sur-mesure et un conseil stratégique et juridique.

Coût réel, salaire net, brut, et super brut

Les charges directes

Entrons dans le vif du sujet.

Les charges patronales

Les charges patronales sont à votre charge. Déduites du salaire super brut, elles permettent de couvrir les prestations sociales du salarié, que ce soit les accidents du travail, la retraite, le chômage, la formation professionnelle, ou encore la maladie. En voici la liste :

  • L’assurance maladie 
  • Les allocations familiales
  • La contribution solidarité autonomie
  • Les cotisations d’accidents du travail
  • Le versement au FNAL (fonds national d’aide au logement)
  • L’AGS (cotisation assurance garantie des salaires)
  • Le forfait social
  • L’assurance chômage
  • Le versement transport (plus de 11 salariés dans un périmètre de transport urbain)

Il est à noter qu’en 2019, les charges patronales ont baissé. Il y a ainsi eu une baisse de 6 points de la part patronale pour l’assurance maladie pour un salaire est inférieur ou égal à 2,5 x le SMIC. D’autre part, une autre baisse est liée à la fusion des régimes de retraite complémentaire obligatoire.

calculer-cout-salarie

Les charges salariales

Les charges salariales sont dues par le salarié à différents organismes sociaux. Elles sont déduites du salaire brut : il s’agit des cotisations de Sécurité sociale pour la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).

Les charges partagées

Pour finir, certaines charges sont partagées par le salarié et son employeur, elles concernent la Sécurité sociale pour l’assurance vieillesse.

Cout-salarie

Faire le calcul du coût d’un salarié

Venons-en aux chiffres. Au total, les charges patronales représentent entre 25% et 42% du salaire super brut et les charges salariales environ 22% du salaire brut. La base de cotisations varie selon chaque salarié. Elle correspondre au salaire brut de l’employé ou au plafond de la sécurité sociale.

Pour effectuer un calcul précis et établir vos prévisions financières, nous vous conseillons d’utiliser le simulateur mis en place par l’administration. Plusieurs champs permettent d’affiner la simulation pour coller à votre situation.

Prenons un exemple : pour un salaire net de 2500 euros versé à un salarié avec un statut cadre par une startup employant moins de 10 salariés, le salaire super brut sera de 4385 euros, le salaire brut de 3193 euros et le salaire net après impôt de 2265 euros.

Les charges indirectes

Certains autres coûts sont bien à prendre en compte dès le départ, même s’ils ne pèsent pas immédiatement dans vos calculs. Ils appartiennent à des postes de dépenses divers :

  • Les coûts de recrutement: ils comprennent la rédaction et la diffusion des annonces d’offre d’emploi, les entretiens et tests que vous faites passer à votre candidat
  • Les coûts de formation: il s’agit du temps passé pour l’onboarding, pour le transfert de compétences ou la formation spécifique pour acquérir des nouvelles compétences
  • Les coûts d’équipement : dans le cas où vous achetez un nouveau poste de travail, des outils et fournitures pour votre nouveau salarié

N’oubliez pas également :

  • Les tickets restaurants partagés par le salarié et l’employeur et exonérés de charges sociales
  • Les primes éventuelles de vos salariés
  • Le remboursement des frais de transport à 50%

Comment réaliser des économies ?

Plusieurs aides peuvent vous permettre d’économiser sur le coût de votre salarié.

Pour des premières embauches, on peut citer le contrat d’apprentissage pour les TPE, le contrat de professionnalisation pour les TPE et les PME. Il y a également des dispositifs d’aide à l’embauche pour les entreprises qui se trouvent dans des secteurs géographiques marqués par des difficultés socio-économiques. N’hésitez pas à vous rapprocher de l’administration ou de votre cabinet d’expertise comptable pour plus d’informations sur les modalités d’accès à ces aides.

Automatique depuis le 1er janvier 2019, l’ACRE permet par ailleurs de bénéficier d’une exonération des charges patronales et salariales à condition de ne pas dépasser le plafond de 40 524 euros et de manière dégressive si le chiffre d’affaires est supérieur à 30 393 €.

Vous devriez disposer avec cet article de tous les éléments pour maîtriser le calcul du coût de votre salarié et éventuellement faire des économies sur cette dépense. Gardez en tous cas en mémoire que plus qu’un coût, l’embauche d’un salarié représente un investissement pour votre entreprise qui va gagner en productivité et pouvoir développer ses services.

Chez WITY, experts-comptables en ligne, nous sommes disponibles pour vous aider à faire les meilleurs choix pour vos démarches comptables et vous apporter un conseil stratégique et juridique.

Rejoignez notre communauté d'entrepreneurs !
Recevez gratuitement par email toutes les informations pour créer et gérer votre entreprise.
Vos données sont importantes pour nous et ne sont pas transmises.