Trésorerie : Comment l'améliorer ? Comment la maitriser ?

Comment améliorer votre trésorerie ?

  • Twitter
  • Facebook
  • Linkedin

[kkstarratings]

Votre carnet de commande se remplit et tout se passe pour le mieux au sein de votre société. Mais pour pérenniser votre activité, il est indispensable de suivre votre trésorerie. Chaque année environ un quart des faillites des entreprises sont liées à ce type de problème ! Trop souvent sous-estimé, un manque de trésorerie peut conduire à une impossibilité de rembourser un emprunt ou de payer un fournisseur. Maîtriser et anticiper sa trésorerie est vital, voici quelques conseils pour l’améliorer. tresorerie-gestion

1) LA « TRÉSO », C’EST QUOI ?

La trésorerie correspond aux liquidités de votre société disponibles en caisse ou en banque. Elle représente l’ensemble des entrées et des sorties d’argent et atteste de l’équilibre financier global de votre structure. Elle se calcule comme la différence entre les ressources durables et le besoin en cash généré par votre activité courante. Concrètement, elle représente le matelas de liquidités qu’il vous reste après avoir financé vos investissements et payé l’ensemble de vos charges de fonctionnement. Tout cela ce fait en attendant par ailleurs d’être réglé par vos clients. Attention, avoir une bonne trésorerie ne signifie pas pour autant que cette somme doive être trop importante. En effet, elle ne vous sera d’aucune utilité si elle « dort » sur vos comptes !

2) DIMINUER LES BESOINS DE VOTRE ACTIVITÉ QUOTIDIENNE

Pour diminuer les besoins d’exploitation, le plus simple est de comprendre leur mécanisme. En effet, vous achetez des marchandises ou des matériaux, fabriquez vos produits et en stockez une partie puis les commercialisez auprès de votre clientèle. Il en résulte un besoin de cash pour initier ce cycle d’exploitation. Le but pour vous est de réduire au maximum le délai entre le moment où vous engagez des coûts et le moment où vous encaissez vos clients.

Réduire le délai d’encaissement de vos clients

Le premier conseil est d’une logique implacable : plus tôt votre client reçoit la facture, plus vite vous risquez d’être payé ! La première action à mener est donc de faire parvenir à vos clients leurs factures dans les meilleurs délais. Celles-ci devront être claires, détaillées et préciser vos conditions de règlement. De plus, elle devront mentionner les éventuelles pénalités de retard.

Une fois vos factures transmises, vous disposez de plusieurs moyens d’actions pour obtenir les sommes au plus vite :

  • Les acomptes : proposer le paiement d’un ou de plusieurs acomptes avant l’issue de la prestation ou de la vente est le moyen le plus efficace pour réduire ses créances clients ;
  • Les relances : n’oubliez pas que vous n’êtes pas une banque, n’hésitez surtout pas à relancer vos clients ! Le suivi des encaissements et les relances liées seront à la fois plus simples et plus efficaces s’ils sont effectués systématiquement. Imaginez par exemple votre crédibilité pour la relance d’une facture de l’année dernière…
  • Les remises : vous pouvez convenir avec vos clients de remises pour le paiement en avance de leurs factures. Cela les incitera à régler plus promptement. Cette pratique doit cependant rester ponctuelle ;
  • L’escompte bancaire : il s’agit d’une avance faite par votre banque vous réglant la somme correspondant à la facture en échange d’une commission. Si la facture n’est pas réglée à échéance, la banque se retournera contre vous pour exiger la créance ;
  • L’affacturage : en cas de difficultés récurrentes, vous avez la possibilité de céder l’intégralité ou une partie de vos créances à une société de gestion. Cette dernière en devient propriétaire. Cette solution est efficace mais présente un coût (entre 7% et 15% des créances environ). Par conséquent, elle ne devra être envisagée que comme dernier recours

Limiter votre stock

Chaque produit stocké est un produit a priori payé mais pas encore encaissé. Il vous faut donc limiter votre stock. Ne supprimez pas pour autant tous vos stocks ! Le manque à gagner d’une rupture de stock peut être particulièrement néfaste pour votre entreprise. Optez donc plutôt pour une gestion en flux tendu avec un stock réduit de sécurité. Voici quelques pistes pour agir sur votre stock :

  • Réduire vos délais de livraison vous permettra de diminuer le temps de détention du stock. Pour cela, observez vos procédures d’acceptation des commandes, de conditionnement ou encore d’expédition ;
  • Évitez les surplus, les stocks dormants ou la marchandise obsolète (en procédant à des opérations commerciales de liquidation par exemple) ;
  • Réduisez les délais de production pour baisser les en-cours.

Espacer le délai de règlement de vos factures fournisseurs

Notre conseil bien sûr n’est pas de vous recommander de devenir un mauvais payeur mais plutôt de parvenir à décaler le règlement de vos échéances fournisseurs, une fois encore dans le but de rapprocher les dates d’encaissements clients et de décaissements. Mais comment négocier avec votre fournisseur un délai de règlement supplémentaire ? Tout dépend de la qualité de vos relations et de votre rapport de force. Pour trouver des arguments de négociation, faites par exemple jouer la concurrence : quelles conditions proposent les autres fournisseurs ? Vous pouvez également proposer à votre fournisseur de sécuriser ses ventes en vous engageant sur une quantité et/ou une durée en échange d’un effort de sa part.

Une dernière astuce pour réduire vos besoins de cash : le régime TVA que vous avez choisi vous convient-il ? Par exemple, dans le cas où vous êtes redevable et que votre chiffre d’affaires est en dessous de certains seuils, optez pour le régime simplifié. Le solde est alors reversé en fin d’exercice et non mensuellement comme avec le régime normal. Ou encore, pour le règlement des charges sociales, choisissez si vous avez moins de 10 salariés d’effectuer les règlements chaque trimestre et non plus chaque mois.

3) AUGMENTER VOS RESSOURCES DURABLES

Les ressources stables de votre société sont constituées de vos fonds propres et de vos emprunts à long terme. Ces ressources sont les fondations de votre structure. Elles servent en premier lieu à financer vos investissements puis dans un second temps à couvrir vos besoins issus de votre cycle d’exploitation. Accroire ces ressources aura donc un impact positif sur votre trésorerie en vous laissant une marge de manœuvre très utile.

Augmenter vos capitaux propres

Vous pouvez procéder à une augmentation de capital pour améliorer votre trésorerie. Cependant, il faut avoir en tête que si vous prenez la décision d’ouvrir votre capital à des investisseurs extérieurs vous ne serez potentiellement plus le seul décisionnaire. Ainsi, si votre objectif est de garder le contrôle, alors assurez-vous de conserver au moins deux tiers du capital pour rester seul maître à bord.

Souscrire un emprunt bancaire

C’est un levier supplémentaire envisageable mais son choix doit être mûrement réfléchi. En plus de l’engagement sur le long terme et le coût non négligeable qu’il représente, sa justification devra faire l’objet d’une documentation précise. En effet, les banques ont plus tendance à soutenir des projets d’investissements qu’un besoin de trésorerie. Il est par exemple possible de solliciter un emprunt dans le but de régler un fournisseur au comptant en échange d’un rabais accordé par ce dernier. En négociant un coût d’emprunt au maximum équivalent au rabais obtenu, vous ne rencontrerez alors plus de difficultés pour régler vos factures !

tresorerie-2019

Limiter vos immobilisations

L’idée est simple : plutôt que de devoir débourser une somme importante pour acquérir une immobilisation, vous pouvez avoir recours au crédit-bail. Il vous permettra de louer vos biens plutôt que de les acheter et ainsi libérer de la trésorerie. Si vous avez déjà réalisé vos investissements, il est possible d’avoir recours au lease-back. Cela vous permet de céder vos biens à une société de crédit-bail, qui la remet immédiatement à votre disposition par une opération de crédit-bail.

En tant qu’indicateur de son équilibre financier, votre trésorerie joue un rôle crucial pour la stabilité de votre entreprise. Il est nécessaire pour la gérer au mieux de la piloter en tenant à jour continuellement un plan de trésorerie mensuel. Actualisé avec vos ressources et dépenses réelles et prévisionnelles, il vous permettra d’anticiper les trous d’air et d’être plus serein dans votre gestion quotidienne. Pour vous aider dans ces démarches les conseillers Wity sont la pour vous guider tout au long de la vie de votre société.

Rejoignez notre communauté d'entrepreneurs !
Recevez gratuitement par email toutes les informations pour créer et gérer votre entreprise.
Vos données sont importantes pour nous et ne sont pas transmises.