Freelances : 5 conseils pour augmenter votre visibilité sur les plateformes
Constance Leplomb
8 juin 2020

Incontournables pour trouver de nouveaux clients sur internet, les plateformes qui mettent en relation freelances et clients sont désormais nombreuses. Que vous ayez choisi MaltUpworkcodeur.comCoworkeesMissioneoCrème de la Crème ou Colibee en tant que professionnels freelances, c’est la manière dont vous présenterez vos compétences sur ces plateformes qui incitera le client à vous contacter ou non pour les besoins d’une mission. Pour être sûr de recevoir des propositions régulières, assurez-vous d’avoir un profil bien renseigné et qui se démarque des autres… On vous explique comment à travers 5 conseils pour augmenter votre visibilité sur les plateformes .

Comment fonctionnent les plateformes de freelances ? 

Si leur aspect diffère, ces plateformes ont en substance le même fonctionnement : elles rassemblent des milliers de freelances ayant des profils divers, des photographes au chefs de projet en passant par les graphistes et les rédacteurs. Sur chaque projet, ces profils sont mis en concurrence et le choix revient au porteur de projet (le client), qui dispose de plusieurs informations pour motiver son choix de contacter un professionnel plutôt qu’un autre.

Parmi ces informations, il y a bien sûr le taux journalier moyen (TJM), mais aussi les informations renseignées par l’entrepreneur inscrit sur la plateforme de freelances : son expertise, ses références, ses retours clients… Autant d’informations qui sauront donner un aperçu clair et précis de vos compétences et de leur adéquation ou non avec le projet, et que nous vous proposons ci-dessous d’apprendre à valoriser comme il se doit.

 

Freelances : 5 conseils pour augmenter votre visibilité sur les plateformes

 

 

  1. Être précis sur votre expertise en tant que freelance

Aussi polyvalent que vous puissiez être – ce qui est bien sûr souvent un atout –, mieux vaut mettre en avant votre qualité principale. Cela permettra aux clients potentiels d’avoir une idée très claire de ce sur quoi vous êtes spécialiste en tant que freelance. Afficher un profil avec une double expertise risque de créer du flou autour de ce que vous maîtrisez vraiment ; en vous identifiant comme « développeur Java », vous remonterez dans le moteur de recherche en tant que profil expert pour le client en recherche de profils maîtrisant ce langage, là où un « développeur/graphiste » risque d’être moins favorisé par l’algorithme.

Si vous avez du mal à déterminer ce en quoi vous êtes vraiment expert, commencez par faire la liste des choses que vous savez faire dans votre domaine puis voyez celles que vous pouvez regrouper entre elles : lorsque vous faites des regroupements, c’est que vous avez identifié une compétence générale et des sous-compétences. Essayez également de distinguer ce que vous maîtrisez parfaitement de ce sur quoi vous avez travaillé quelques fois seulement… Et tranchez ! Ne vous inquiétez pas de prendre la mauvaise décision : il sera toujours temps d’affiner si vous vous rendez compte que votre profil ne correspond pas aux propositions de mission que vous recevez en tant que freelance.

 

  1. Misez sur un wording SEO-friendly

Mettez-vous à la place du client : quels mots-clefs va-t-il choisir pour rechercher le professionnel dont il a besoin pour son projet ? Si voulez vous assurer d’utiliser les bons termes, servez-vous de l’outil Google Trend pour comparer différentes requêtes entre elles ou déterminer les mots-clés les plus utilisés en rapport avec votre thématique. Souvent, les sites permettent d’associer son profil à un certain nombre de mots-clés, mais comme pour votre expertise, mieux vaut en afficher un nombre raisonnable : gardez à l’esprit que de recevoir des propositions pour des missions freelances qui impliquent des compétences que vous n’avez pas constituera une perte de temps.

Faites l’étude des mots proposés en premier par les différentes plateformes pour la thématique qui vous concerne, afin d’avoir une idée de ceux qui vous permettront pour mieux remonter. De la même manière, effectuez un benchmark des profils positionnés sur la même expertise que la vôtre et bien référencés, et inspirez-vous en.

 

  1. Valorisez vos expériences et retours clients de vos missions freelances

Il vous arrive certainement de consulter les avis sur internet avant de passer les portes d’un restaurant ; pour les plateformes de freelance, c’est pareil : les recommandations sont les premières choses que vos potentiels futurs clients chercheront sur votre profil. Plus vous en avez et plus elles sont positives, plus ils seront rassurés de voir que vous avez déjà effectué des missions pour d’autres, et ce de manière satisfaisante.

Pour augmenter votre nombre de recommandations, incitez vos clients à en écrire une à la fin de chaque collaboration. Pour les convaincre si besoin est, vous pouvez faire valoir votre besoin en crédibilité pour continuer à exercer, mais pas seulement : en vous faisant un retour à vous, ils permettent à des clients comme eux de faire le bon choix.

 

  1. Tenez-vous au TJM que vous vous êtes fixé

Le tarif que vous allez proposer à vos futurs clients pour une prestation doit être fixé à l’avance et ne pas bouger. C’est certain : si vous débutez votre activité en freelance, vous allez être tenté de proposer un tarif bas, pour être sûr d’attirer vos premiers clients. Ce n’est pas forcément une mauvaise tactique, mais n’oubliez pas de revoir vos tarifs à la hausse : fixer des tarifs trop bas peut faire baisser la valeur de votre compétence, mais aussi donner l’impression que vous êtes moins compétent que ce que vous voulez montrer.

Attention, en déterminant votre TJM, à bien prendre en compte la commission prise par les plateformes pour la mise en relation avec un client.

 

  1. Souriez, vous êtes photographiés !

C’est malheureux, mais c’est comme ça… Comme sur les sites de rencontre, l’image prime sur les mots ! Exit donc, les photos en maillots de bain : comme sur LinkedIn, vous êtes sur un réseau professionnel qui nécessite d’afficher un minimum de sérieux. Pour donner envie au client de vous choisir, trouvez une photo sobre qui vous représente vous et votre expertise et vous montre dans une attitude professionnelle. Pour cela, n’hésitez pas à booker un shooting pro auprès d’un photographe… Les tarifs pour une séance avec une dizaine de photos à la clef ne sont pas exorbitants et cela peut faire partie des investissements utiles que vous ne regretterez pas.

 

Maintenant que vous avez nos 5 conseils pour augmenter votre visibilité sur les plateformes de freelances, c’est à vous de jouer ! Vous avez des besoins en comptabilité ou besoin d’un expert-comptable ? Contactez l’un des conseillers Wity !

 

Freelances : 5 conseils pour augmenter votre visibilité sur les plateformes

 

Partagez avec vos amis !

TAGS :

Comment créer une SASU en 2023 ?

Comment créer une SASU en 2023 ?

Au rang des formes juridiques d’entreprise que l’on peut créer quand on se lance tout seul dans l’entrepreneuriat, il y a bien sûr l’entreprise individuelle (EI), mais aussi la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU).

Partagez avec vos amis !

Suivez-nous partout !

Restez connectés avec nous et recevez nos dernières informations.

Expert-comptable-en-ligne banniere